Vignoble
Accueil > Le savoir-faire

SAVOIR-FAIRE VIGNERON, le fruit de l’exigence

Les vignerons nourrissent un rapport passionnel à leur terre et à leur métier.
Ils perpétuent l’esprit des anciens : l’amour du travail bien fait, patiemment, pierre par pierre à l’image de leurs restanques. Le plus souvent, les terres sont propriétés de familles vigneronnes de longue tradition.L’appellation Bandol est assurément leur patrimoine commun.
Une rigueur de tous les instants
 
Au respect scrupuleux du cahier des charges de l’appellation, les vignerons ajoutent une vigilence qualitative permanente. Les jeunes vignes destinées à la production des vins rouges ne sont admises en A.O.C. qu’à la huitième feuille. La maîtrise des rendements existe à tous les stades de la culture. Ainsi la densité de plantation doit être au moins égale à cinq mille pieds à l’hectare. La taille courte dite ”à deux yeux francs” est exigée ; Dès le mois de juin, une impitoyable “vendange verte” éclaircit la charge du cep. L’effruitage ainsi pratiqué ne doit laisser subsister que cinq à six grappes par pied. “Un cep, une bouteille” : c’est ainsi que les vignerons résument cette limitation volontaire du rendement. La chaptalisation est proscrite “comme toute opération d’enrichissement ou de concentration, même pratiquée dans la limite des prescriptions légales en vigueur”. La machine à vendanger est interdite : les vendanges se pratiquent à la main pour permettre une cueillette soignée et sélective.
Des vins de vignerons
 
Toute la rigueur d’un cahier des charges ne peut suffire sans les gestes d’attention dont chaque vigneron entoure amoureusement sa production. La technicité a depuis longtemps fait son entrée dans les caves, permettant une meilleure maîtrise du travail et de nouveaux progrès qualitatifs. L’élevage est essentiel en Bandol, en particulier pour les rouges.
Le foudre en chêne, traditionnel dans l’appellation, demande une grande rigueur et la structure tannique du mourvèdre impose ce choix. Le savoir-faire du vigneron dans l’élevage consiste à amener le vin à un état d’équilibre par une stabilisation lente et naturelle. A chaque étape les vins sont sélectionnés, goûtés, agréés avec sévérité.
Lors d’une pré-dégustation des vins en cours d’élevage (au mois de juin de la 1ère année), les vignerons apprécient à l’aveugle l’évolution du Millésime. C’est un examen en blanc dont chaque vigneron tirera les leçons.
Les producteurs de Bandol ont conquis le respect de leurs pairs, par la rigueur dont ils ont fait preuve pour conduire leur Appellation au sommet des AOC françaises. Le B de Bandol, retrouvé marqué au fer rouge sur d’anciens fûts, est à l’égal d’autres Grands B.
<
>

L’accès de ce site est réservé aux personnes majeures*

Etes-vous né(e) avant 1999 ?
NON     OUI

* Conformément à la réglementation française en vigeur.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Vous n’avez pas l’âge requis*.



Vous devez avoir 18 ans pour accéder à ce site.
Quitter le site

* Conformément à la réglementation française en vigeur.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.